Le tourisme avec les gîtes de Séchemailles

Meymac

Toits pentus d’ardoises et pierres de granit, Meymac affiche fièrement son caractère montagnard.

Aux portes du plateau de Millevaches, elle déroule de pittoresques ruelles dans la Ville Haute autour de la Tour d’Horloge, et dans la ville Basse, autour de l’ancienne abbaye Saint-André.

À découvrir aussi l’église Saint-Léger qui abrite notamment une statue de Vierge Noire du 12ème siècle.

Tour Panoramique du Mont Bessou

A 1000 m d’altitude sur le Mont Bessou (point culminant du Limousin à 976 m), tour observatoire du Plateau de Millevaches avec point de vue sur les Monts du Cantal et de l’Auvergne.

Deux petits sentiers de découverte sur place :

  • sentier du champignon
  • sentier du granit

Randonnée balisée avec départ et retour au village de vacances (niveau avancé).

Accès par la D36, à 6 km au nord de Meymac.

Tourbière du Longeyroux et les Ruines Gallo-Romaines des Cars

Milieu biologique d’intérêt européen, situé à 900 m d’altitude sur les communes de Meymac, Saint-Merd-les-Oussines et Chavanac, la Tourbière du Longeyroux occupe une vaste dépression de 250 ha, où la multitude des ruisselets ont donné naissance à la Vézère. Par sa superficie, la diversité de sa flore et de sa faune et ses paysages insolites, la tourbière du Longeyroux est un des fleurons naturels du Plateau de Millevaches.

Le site archéologique des Cars est l’un des plus remarquables sites antiques du Limousin. Entre landes et forêts, des blocs de granit nous murmurent une histoire vieille de presque 2000 ans. Elle nous emmène sur la trace de ces gallo-romains venus s’installer sur les terres de Haute-Corrèze au IIe siècle après J.-C. Ce site a été redécouvert par Marius Vazeilles au début du XXe siècle. Les pièces archéologiques du site sont à découvrir au musée d’Archéologie & et du Patrimoine Marius Vazeilles à Meymac.

Accès à 15 km au nord-ouest de Meymac, direction Limoges D979 puis D109 en direction de St Merd-les-Oussines.

Cascades de Gimel

Un des plus beaux sites naturels de la Corrèze situé à 12 km au nord-ouest de Tulle. Les cascades sont composées de trois chutes successives de la rivière la Montane d’une hauteur totale de 143 mètres : le Grand Saut de 45m, la Redole de 38 m et la Queue de Cheval de 60 m. Cette dernière plonge dans le « gouffre de l’inferno ». Abel Hugo, le frère de Victor Hugo, a le premier décrit ces cascades dans un ouvrage intitulé « la France pittoresque » (1883). De nombreux itinéraires fléchés longent les cascades au sein du parc Vuillier, du nom du peintre Gaston Vuillier qui l’aménagea entre 1893 et 1899.

Accès à 40 min en voiture de Meymac, direction Tulle via la D1089.